Comment choisir une pompe électrique immergée pour des applications industrielles

La pompe électrique immergée industrielle est un système très utile pour de multiples secteurs industriels. En effet, les possibilités d’utilisation de ce mécanisme hydraulique sont multiples mais nécessitent le déplacement de grandes quantités d’eau. Il suffit de penser au rôle fondamental de l’eau dans le secteur de la construction et lors de la conception d’une installation. Dans les deux cas, le déplacement et le prélèvement de l’eau sont indispensables.

De plus, le fonctionnement électrique est utile pour faire face à la gravité et permettre ainsi le déplacement plus rapide des liquides d’un point A à un point B, même s’il existe des différences de niveau avec une pente plus ou moins importante. Mais quelle pompe électrique immergée industrielle choisir ? Tout d’abord, il faut identifier les types existants et les besoins à satisfaire. Cet article présente les éléments les plus importants à connaître.

 

Pompe électrique pour les applications industrielles

Les applications industrielles qui nécessitent la présence d’une pompe électrique immergée sont nombreuses. De l’agriculture pour l’irrigation des champs à la conception d’une fosse septique, en passant par le pompage des eaux usées. Avant de choisir une pompe électrique immergée, il faut considérer 3 aspects fondamentaux pour identifier la solution appropriée.

  1. Le type d’utilisation. La première chose à faire est d’identifier les performances et les types d’utilisation du système hydraulique.
  2. Le type de liquide. Il faut accorder une attention particulière au liquide que la pompe doit déplacer, qui n’est pas toujours de l’eau, surtout dans les environnements industriels.
  3. La quantité de liquide. Il faut évaluer la quantité de liquide réelle à déplacer et opter pour des modèles capables de répondre aux besoins.

 

De plus, il est important de définir les caractéristiques essentielles d’une pompe immergée, à savoir :

  • Profondeur d’immersion maximale
  • Fonctionnement automatique ou manuel
  • Système de sécurité en cas de pénurie d’eau
  • Diamètre de l’orifice de sortie nécessaire afin de pomper le liquide au débit requis par l’installation
  • Poids du produit
  • Dimensions de la pompe électrique
  • Longueur et épaisseur du câble d’alimentation et indice de protection IP
    Résistance à l’acidité de l’eau et matériau de construction
  • Tension de fonctionnement
  • Dimensions des déchets solides pouvant être décomposés
  • Température maximale du liquide
  • Adaptabilité sur installation solaire

 

Acheter une pompe électrique immergée industrielle

La pompe électrique immergée industrielle est la solution idéale pour les secteurs industriels qui nécessitent de déplacer de grandes quantités de liquides d’un point à un autre. Voilà pourquoi nous proposons une large gamme de modèles de pompes électriques immergées industrielles, dont le choix est principalement dicté par le type d’utilisation qui en sera fait.

Parmi les exigences fondamentales pour un choix optimal, en plus de celles déjà spécifiées, il est nécessaire de prendre en compte :

  • La puissance qui détermine la quantité (Q) à pomper en un temps donné
  • Le débit (litres par minute ou mètres cubes par heure)
  • La hauteur (H) de la colonne à laquelle le liquide peut être transporté
  • La hauteur de refoulement (mètres)

L’achat d’une pompe électrique industrielle est donc tout sauf simple. Pour faire le bon choix, faites confiance au personnel expérimenté de Pompe Zanni.

Découvrez nos produits et modèles et contactez-nous pour obtenir plus d’informations et des devis.

Pompes hydrauliques électriques: qu’est-ce que c’est et quels sont leurs avantages?

Les pompes hydrauliques électriques sont des dispositifs mécaniques spéciaux qui peuvent déplacer des liquides verticalement et horizontalement en fonction des besoins. Les pompes hydrauliques se distinguent par la force motrice qui les fait fonctionner. Certaines pompes hydrauliques fonctionnent à l’électricité. Examinons maintenant leurs caractéristiques, leurs avantages et les principaux types d’équipements qui sont d’une grande utilité dans de multiples secteurs.

 

Qu’est-ce qu’une pompe hydraulique électrique ?

Les principales caractéristiques des pompes hydrauliques électriques dont il faut absolument tenir compte sont le débit et la hauteur de refoulement. Avant de choisir la pompe appropriée, il est nécessaire d’identifier le type d’utilisation et les besoins spécifiques du secteur d’application.

Examinons de plus près ce que l’on entend par débit et hauteur de refoulement.

  • Le débit est la quantité d’eau, ou de liquide, déplacée par la pompe en un certain temps. Il exprime un rapport entre le volume et l’unité de temps et génère une valeur en litre par minute.
  • La hauteur de refoulement représente la hauteur maximale qu’une pompe peut faire atteindre au liquide et elle s’exprime en mètres. Cette caractéristique est fondamentale pour comprendre si la pompe convient à l’application prévue.

Le fonctionnement est impulsé par un moteur qui, dans ce cas, est électrique.

 

Les avantages des pompes hydrauliques électriques

Ces dispositifs de déplacement des fluides sont utiles dans de multiples secteurs. Il suffit de penser à la nécessité, dans l’agriculture, de déplacer de grandes quantités d’eau pour l’irrigation des champs, mais pas seulement. Les pompes hydrauliques électriques sont également indispensables dans l’industrie pétrolière, chimique ou mécanique.

C’est évidemment parce qu’elles présentent plusieurs avantages:

  • la récupération d’eau d’un puits en la faisant remonter à la surface ;
  • le recyclage du liquide vers des tuyaux spécifiques ;
  • le nettoyage de l’eau d’une piscine ;
  • le déplacement de l’eau d’une citerne vers des maisons individuelles ;
  • le dessalement de l’eau en appliquant une pression hydraulique.

 

Les principaux types de pompes hydrauliques électriques

Il existe plusieurs types de pompes hydrauliques électriques selon l’utilisation requise. Voici les caractéristiques les plus importantes des principaux modèles et leurs utilisations.

  • Pompes centrifuges: elles sont utilisées pour apporter plus de pression à l’eau et pour conduire ou prélever de l’eau dans un réservoir, pour l’alimentation d’un autoclave, pour des systèmes de lavage sous pression, pour le remplissage de bassins et de piscines, pour l’irrigation ainsi que pour tous les besoins liés au simple déplacement horizontal ou à la pressurisation.
  • Pompes immergées: elles sont utilisées pour extraire et pomper de l’eau du sous-sol tout en offrant une certaine pression de sortie, de manière à alimenter une colonne d’eau dans le sens vertical. Elles sont équipées d’un moteur étanche qui permet une installation immergée dans le liquide, à des profondeurs parfois considérables.
  • Pompes à amorçage automatique: elles combinent la fonction des pompes centrifuges avec celle des pompes immergées. Elles sont utilisées pour extraire et pomper des liquides du sous-sol tout en assurant une certaine pression de sortie. Elles sont principalement installées près d’un puits.
  • Pompes submersibles: elles sont utilisées pour extraire et pomper les liquides des bassins ou piscines. L’une des utilisations les plus fréquentes consiste à vider les caves et garages inondés ou les fosses septiques. Équipées de moteurs étanches afin de pouvoir être immergées, elles peuvent extraire les eaux usées dans le sens vertical.

 

Découvrez nos produits et modèles et contactez-nous pour obtenir plus d’informations et des devis.

Causes et prévention de la cavitation dans une pompe

La cavitation dans une pompe est un phénomène physique qui concerne toutes les installations et les machines hydrauliques en général. Ce phénomène particulier se manifeste par la formation de petites bulles, dont l’éclatement immédiat génère des ondes de choc à très haute pression qui peuvent causer de graves dommages.

L’une des pannes mécaniques les plus communes dans une pompe centrifuge est précisément la cavitation. Comme tous les équipements mécaniques en service depuis plusieurs années, les pompes peuvent être endommagées suite à l’usure de leurs composants.

 

Cavitation dans une pompe: description du phénomène

Ce phénomène a son origine dans la nucléation, à savoir la formation de très petits espaces pouvant constituer des noyaux pour le développement de bulles macroscopiques qui éclateront peu après. Plus précisément, il existe deux types de nucléation:

  • La nucléation est homogène lorsque les variations thermiques à l’intérieur du liquide créent des vides microscopiques qui peuvent se transformer en bulles.
  • La nucléation est hétérogène en présence de microparticules dispersées dans le fluide primaire ou générées par la rugosité des parois du tuyau contenant le fluide.

La tendance à la cavitation dans une pompe peut être liée à une hauteur de refoulement importante, une forte perte de charge hydraulique dans le tuyau d’aspiration, une grande différence de niveau entre la pompe et le réservoir d’aspiration et une pression de vapeur élevée du liquide aspiré.

 

Cavitation dans une pompe: causes et conséquences

Les causes de la cavitation dans une pompe peuvent être multiples et de différentes natures. De l’utilisation incorrecte par les opérateurs à la qualité des composants des pompes centrifuges, etc. Les produits Pompe Zanni passent haut la main tous les contrôles et les pompes sont moins sujettes à ce type de problèmes, précisément parce qu’elles sont réalisées avec les meilleurs matériaux.

La cavitation dans une pompe centrifuge dépend en grande partie de l’environnement de travail de la pompe et de ses conditions de fonctionnement.

La phase d’éclatement et d’implosion libère une quantité d’énergie pouvant causer d’importants dommages au système. Les principales conséquences néfastes peuvent être résumées comme suit :

  • Une détérioration des performances de la pompe due aux turbulences provoquées par la cavitation. En termes d’efficacité, on estime qu’une diminution d’au moins 3 % est due à ce phénomène.
  • Une vibration excessive de la pompe qui génère du bruit.
  • L’endommagement des composants internes de la pompe dû à l’éclatement de la bulle aux abords de la paroi d’un composant. Dans ce cas, des ondes de choc érodent la surface solide. La zone où ce phénomène survient le plus fréquemment est à la sortie de la turbine, car c’est dans cette section que se produit une dépressurisation temporaire du liquide, suivie d’une augmentation de la pression.

 

Cavitation d’une pompe: la prévention

Pour éviter la cavitation, la pression du liquide doit être inférieure à la pression de saturation en tout point. Voici quelques précautions utiles :

  • Utiliser des pompes en série ou une pompe multicellulaire, de manière à réduire la hauteur de refoulement de la pompe.
  • Augmenter le diamètre du tuyau et/ou réduire la longueur du parcours d’aspiration.
  • Utiliser une pompe immergée ou placer la pompe au niveau le plus bas possible.
  • Réduire la température du liquide (la pression de saturation diminue).
  • Diminuer les pertes de charge au sein de la pompe.
  • Réduire le débit au sein de la pompe.
  • Diminuer la vitesse de la turbine.
  • Augmenter la pression à l’entrée de la pompe.

 

Découvrez nos produits et modèles et contactez-nous pour obtenir plus d’informations et des devis.

Pompes hydrauliques électriques: types et avantages pour chaque application

Les pompes hydrauliques électriques permettent de faire circuler l’eau au moyen d’un mécanisme alimenté électriquement. Ces systèmes peuvent être la solution pour récupérer des liquides dans de multiples secteurs et situations, de l’industrie à l’agriculture, jusqu’à l’utilisation domestique pour les appareils de plus petite taille.

Dans tous les cas, l’élément principal des pompes hydrauliques électriques est le moteur. En effet, le moteur permet aux pompes de récupérer l’eau. L’énergie produite par le moteur électrique permet de déplacer l’eau ou un liquide spécifique d’un point à un autre. Mais examinons de plus près ce que sont les pompes hydrauliques électriques et quels types sont proposés sur le marché.

 

Qu’est-ce qu’une pompe hydraulique électrique?

Les pompes hydrauliques électriques sont des systèmes dont la structure se divise en 3 parties principales:

  • l’aspiration, c’est-à-dire l’entrée du liquide, est située sur l’axe central de la pompe électrique ;
  • le moteur électrique déplace les turbines qui, à leur tour, poussent les liquides au centre de la pompe vers l’extérieur ;
  • la sortie, où l’énergie est transformée en pression par une impulsion électrique, ou refoulement, qui pousse le liquide récupéré vers l’extérieur.

Toutes les pompes hydrauliques électriques Pompe Zanni garantissent une étanchéité mécanique optimale, grâce à laquelle l’eau récupérée ne passe pas dans le moteur et n’interrompt pas son fonctionnement.

La performance maximale d’une pompe hydraulique est atteinte lorsque le débit est nul. De cette façon, en l’absence de déplacement de liquides, toute l’énergie est transformée en pression hydrostatique.

Quand le débit est supérieur, la pression de l’eau diminue car l’énergie sert alors à déplacer l’eau vers la sortie.

 

Les avantages des pompes électriques

Opter pour une pompe électrique, c’est s’appuyer sur un outil fondamental pour différents secteurs. Les pompes hydrauliques électriques offrent plusieurs avantages pour:

  • ramener l’eau d’un puits vers la surface;
  • faire circuler l’eau et la déplacer vers des conduits spécifiques, comme ceux des radiateurs;
  • nettoyer l’eau d’une piscine en la filtrant;
  • acheminer l’eau recueillie dans une citerne vers plusieurs habitations;
  • dessaler l’eau en utilisant la pression hydraulique.

 

Les principaux types de pompes

Il existe plusieurs types de pompes. Très synthétiquement, ces systèmes peuvent être classés selon :

  • La direction du débit qui les traverse, à savoir: pompes centrifuges, en présence de hauteurs de refoulement élevées avec des débits faibles, et pompes axiales en présence de hauteurs de refoulement faibles avec des débits élevés.
  • L’axe qui peut être: horizontal, vertical ou incliné.
  • Le corps de la pompe: qui peut être en surface, immergé ou coaxial selon la position du liquide à déplacer.
  • Le nombre de turbines: les pompes à une turbine (pompes monocellulaires) ou à plusieurs turbines (pompes multicellulaires).
  • Le matériau: qui peut être métallique ou thermoplastique.

En plus de ces caractéristiques, il existe d’autres critères permettant de distinguer les différents types de pompes. Il est très important de faire la distinction entre les pompes monoblocs et les pompes à entraînement magnétique.

  • Pompes monoblocs: le corps et la turbine sont usinés dans la masse afin de tirer pleinement profit des caractéristiques mécaniques du matériau thermoplastique. Elles sont optimales car elles ne présentent pas les défauts typiques du moulage comme les vides, les brûlures ou les déformations.
  • Pompes à entraînement magnétique: la puissance du moteur est transmise à la turbine de la pompe sans contact et au moyen d’un accouplement magnétique, ce qui rend impossible toute perte de liquide. C’est la solution idéale pour traiter des liquides corrosifs.

 

Comment choisir la pompe d’irrigation la plus appropriée

Les pompes d’irrigation peuvent être utilisées pour diverses activités liées à l’agriculture.

Elles peuvent aspirer l’eau d’un puits ou récupérer l’eau de pluie à l’intérieur d’une citerne.

Le choix de la pompe la plus appropriée dépend de plusieurs facteurs. Le premier élément à prendre en compte est le dimensionnement de la pompe.

Comment calculer une pompe d’irrigation

Pour définir les caractéristiques de la pompe idéale, il faut déterminer son dimensionnement.

Lorsqu’on parle de dimensionnement de la pompe, on fait référence aux performances hydrauliques nécessaires pour que le dispositif puisse distribuer l’eau en fonction des objectifs fixés.

Les deux aspects fondamentaux dans ce domaine sont le débit et la hauteur :

  • le débit indique la quantité d’eau que la pompe peut déplacer pendant une période donnée ;
  • la hauteur indique le dénivelé que l’eau peut surmonter grâce à l’action de la machine, soit la différence de hauteur entre le point d’aspiration et le point de refoulement.

Les pompes d’irrigation sont principalement utilisées pour l’arrosage « goutte à goutte ».

Pompes d’arrosage goutte à goutte et agriculture

L’arrosage goutte à goutte, également appelé micro-irrigation, est un système d’irrigation lent qui permet d’arroser les plantes de manière uniforme et d’éviter le gaspillage d’eau.

Pour ce système, on utilise à la fois des pompes de surface et des pompes électriques immergées, pour le relevage de l’eau depuis les puits et les réservoirs de collecte.

Chez Pompe Zanni, nous proposons une large gamme de pompes centrifuges à axe vertical, actionnables par des tracteurs, des moteurs diesel ou électriques, qui permettent d’aspirer l’eau à une profondeur de 300 mètres.

Quels sont vos besoins dans le domaine agricole ? Nous trouverons la solution adaptée à vos besoins.

Découvrez nos produits et modèles et contactez-nous pour obtenir plus d’informations et des devis.

Pompes immergées: application et fonctionnement

Les pompes immergées sont des appareils polyvalents et efficaces, à utiliser dans divers domaines d’application: industriel, civil, agricole.

Pompes immergées pour puits et domaines d’application

Les pompes immergées sont utilisées, entre autres, dans les systèmes de lutte contre l’incendie et les stations de pompage ainsi que pour le relevage des eaux primaires des puits.

Dans le secteur industriel, par exemple, elles peuvent être utilisées pour transporter les eaux purifiées ; dans un contexte agricole, en revanche, les pompes servent à faire fonctionner les systèmes d’irrigation et les systèmes d’eau utilisés dans les activités agricoles.

Pompes immergées : fonctionnement

Contrairement à la pompe de surface, la pompe immergée agit lorsqu’elle est immergée dans l’eau qu’elle doit déplacer ; la largeur et la profondeur du puits sont donc des caractéristiques importantes pour choisir le type de pompe le plus approprié.

Les principaux éléments de fonctionnement de nos pompes immergées sont les sondes de niveau, qui sont commandées à distance depuis un panneau électrique en surface et assurent des fonctions de surveillance et de protection.

La pompe présentant les caractéristiques les plus appropriées doit être choisie en fonction des caractéristiques de débit, de hauteur et de puissance liées à l’utilisation.

Pompe Zanni produit et fournit deux types de pompes immergées :

Conçues avec un souci du détail, les pompes se caractérisent par une sélection méticuleuse des matériaux employés et par des contrôles stricts sur chaque pièce à assembler.

Pompe Zanni produit une large gamme de pompes adaptées à tout type d’intervention et accompagne le client dans le choix du produit le plus approprié.

Quelle est la solution la mieux adaptée à vos besoins ? Contactez-nous pour avoir des conseils sur les pompes immergées les mieux adaptées à vos besoins et découvrir nos modèles.

 

Comment bien choisir une pompe centrifuge?

Pour choisir une pompe centrifuge, il faut prendre en compte de nombreux paramètres, techniques ou non, relatifs à l’environnement d’utilisation et à d’autres variables pouvant influer sur le choix du modèle le mieux adapté.

Découvrons ces paramètres.

Choisir une pompe centrifuge : les éléments à prendre en compte

Premièrement, pour éviter tout problème lié à l’usure ou à la corrosion, il faut tenir compte du type de liquide que l’on souhaite déplacer. Connaître ses caractéristiques chimiques, comme sa viscosité ou la présence de particules solides, permet de choisir le dispositif idéal et d’être certain de son bon fonctionnement.

Quant à l’usage qui en sera fait, il faut prendre en compte le dimensionnement de la pompe, c’est-à-dire l’apport de fluide au cours du cycle d’utilisation, ce qui est très important afin d’optimiser la gestion des coûts.

Évaluation des caractéristiques techniques de la pompe et de l’installation

Pour entrer dans les détails, une pompe centrifuge est composée de pièces fixes et d’engrenages mobiles qui créent une rotation à une certaine vitesse. Ses caractéristiques dépendent d’abord de l’analyse du débit et de la hauteur de refoulement.

Le débit représente le volume d’eau qui se déplace à l’intérieur de la pompe, exprimé en secondes ou en minutes ; la hauteur de refoulement représente la hauteur maximale à laquelle une pompe peut pousser un liquide par rapport au point où celui-ci est prélevé.

En ce qui concerne l’installation, les principaux éléments qui la composent sont le moteur d’actionnement de la pompe, les tuyaux d’aspiration et de refoulement, les filtres, les vannes, ainsi que les systèmes d’amorçage et de vidage de la pompe.

Types de pompes

Des pompes verticales aux pompes horizontales, les domaines d’application de ces dispositifs recouvrent de nombreux secteurs et entreprises, de l’industrie à l’agriculture, jusqu’à l’utilisation par des particuliers.

Commençons par les pompes électriques immergées en acier. Il s’agit de dispositifs très utilisés dans le secteur industriel ainsi que pour l’irrigation ; elles s’installent facilement, sont composées de moteurs pouvant être immergés et sont dotées de clapet anti-retour. Il en existe deux versions :

  • à écoulement radial, pour les débits limités et les pressions élevées ;
  • à écoulement semi-axial, pour les débits élevés et les pressions moyennes.

Similaires à celles-ci et caractérisées par une grande puissance, il existe également les pompes électriques immergées en fonte. Elles aussi sont actionnées par un moteur immergé et sont polyvalentes, pouvant être utilisées dans différents domaines pour l’approvisionnement en eau.

Un autre type intéressant est celui des pompes à plan de joint, c’est-à-dire à volute divisée, innovantes d’un point de vue technique et offrant une maintenance simplifiée. En effet, le carter de la pompe est divisé axialement, ce qui permet d’effectuer des opérations sur le rotor sans intervenir sur le moteur ou les tuyaux.

Vous souhaitez être conseillé(e) pour choisir votre pompe centrifuge ? Contactez-nous, nous sommes là pour vous.

 

 

 

Différence entre les pompes centrifuges et les pompes volumétriques

Les pompes centrifuges et les pompes volumétriques sont des instruments qui jouent un rôle majeur dans l’industrie d’aujourd’hui. Elles ont pour fonction de déplacer un liquide d’un point à l’autre, quelle que soit la hauteur de transfert. Toutefois, elles diffèrent par leur fonctionnement et le type de liquide transporté. 

Classification des pompes

Quand on pense à une classification des pompes, on imagine immédiatement une macro-subdivision qui permet de mieux comprendre la différence entre une pompe centrifuge et une pompe volumétrique. Cette division porte avant tout sur la méthode de pompage du liquide :

 

  • pompes hydrauliques
  • pompes volumétriques

 

Dans le premier cas, c’est la dynamique du liquide qui active le pompage ; dans le deuxième cas, c’est la variation de volume qui active le pompage. Les pompes centrifuges relèvent du premier cas.

La pompe centrifuge et la pompe volumétrique en détail 

 

Par l’effet de la rotation de l’impulseur, la pompe centrifuge active un effet centrifuge qui déplace l’eau (ou un autre liquide) et transforme l’énergie mécanique en énergie cinétique ; celle-ci, en exerçant une forte pression sur le liquide, le déplace.

 

Pour ce qui est de la hauteur de prélèvement, il est clair que le fonctionnement d’une pompe centrifuge doit permettre le déplacement du liquide d’un point bas vers un point haut. Souligner cet aspect n’a rien d’anodin car il s’agit d’un scénario qui se présente dans la plupart des cas. En effet, il est rare qu’une pompe soit utilisée pour transférer un liquide de haut en bas.  

 

De toutes les pompes hydrauliques, la pompe centrifuge est assurément la plus utilisée, aussi bien dans l’industrie que chez les particuliers ainsi que dans l’agriculture (c’est le cas des pompes centrifuges pour l’irrigation).  

 

Les pompes génèrent de l’énergie de manière périodique. Comme cela a déjà été mentionné, elles utilisent la variation de volume pour aspirer ou pousser l’eau. On distingue les pompes rotatives et les pompes alternatives, qui sont utilisées dans le cas de liquides ayant une densité élevée.

 

Compte tenu de leur fonctionnement, les fabricants de pompes, les entreprises et les organismes ont compris depuis longtemps l’importance des pompes dans la résolution des problèmes environnementaux. Connaissez-vous leur utilisation dans ce contexte ? Contactez-nous pour en savoir plus. 

 

 

 

 

 

Comment fonctionne une pompe centrifuge ?

Les systèmes de pompage deviennent de plus en plus indispensables. Dès lors, savoir comment fonctionne une pompe centrifuge peut résoudre de nombreux problèmes environnementaux ainsi que des problèmes liés à différents contextes de travail (en savoir plus sur les pompes centrifuges immergées et les pompes utilisées pour l’irrigation).

 

Caractéristiques de fonctionnement

Les pompes sont des instruments mécaniques qui augmentent l’énergie d’un fluide par la pression; le schéma d’une pompe centrifuge comprend des composants fixes et un engrenage mobile, l’impulseur, qui effectue une rotation à une vitesse donnée.

 

D’un point de vue technique, l’impulseur de la pompe centrifuge est une roue à aubes qui peut être réalisée de différentes manières, en fonction des performances que l’on souhaite obtenir.

 

Avant de décrire dans le détail les pièces relatives au fonctionnement, il faut tenir compte de la phase d’étude et de conception préliminaire : cette phase a une influence cruciale sur l’efficacité du système d’où l’importance du dimensionnement de la pompe centrifuge.

 

funzionamento pompa centrifuga

 

Dimensionnement de la pompe centrifuge 

 

Le dimensionnement de la pompe centrifuge garantit une juste quantité de fluide durant le cycle d’utilisation normal et permet d’estimer les coûts du projet et les coûts d’exploitation. L’objectif est d’éviter un surdimensionnement et de minimiser les coûts.

 

Débit, hauteur de refoulement et puissance de la pompe centrifuge

 

L’un des premiers aspects à considérer est le débit de la pompe centrifuge, c’est-à-dire le volume d’eau qui se déplace à l’intérieur de celle-ci dans une unité de temps donnée, exprimée en secondes ou en minutes ; il est très important pour le secteur agricole et plus particulièrement pour les pompes centrifuges d’irrigation.

 

La hauteur de refoulement, c’est-à-dire le saut de pression de la pompe, est étroitement liée au débit de la pompe centrifuge. La hauteur de refoulement est une grandeur qui diminue à mesure que le débit augmente ; elle est exprimée en mètres et indique la hauteur maximale à laquelle une pompe peut pousser l’eau par rapport au point où l’eau est prélevée.

 

Enfin, la puissance est la force nécessaire au système pour déplacer l’eau ; elle est donc directement responsable du rendement hydraulique de la pompe centrifuge.